A quoi bon s'envoler de l'autre côté du globe alors qu'il suffit de se laisser porter quelques minutes sur les flots pour se sentir déjà ailleurs ?